INSTANT GOURMANDISE : COOKIE AUX NOIX DE PÉCAN ET CHOCOLAT

Vous voulez savourez un délicieux cookie ? Vous vous essayer chez vous notre Cuisine libre ?

Alors tentez la recette du cookie aux noix de pécan et chocolat, libre de gluten et de lactose, créée par Nadia Sammut en collaboration avec le restaurant La Chassagnette !

Ingrédients :

  • 200g de farine de riz
  • 30g de poudre d’amandes
  • 30g de poudre de noisettes
  • 10g de fécule de pomme de terre
  • 5g de psyllium
  • 182g de margarine
  • 2 oeufs
  • 290g de sucre roux
  • 250g de pistoles
  • 70g noix de pécan
  • 6g de fleur de sel

Bien mélanger ensemble toutes les poudres (farine de riz,poudre d’amandes, poudre de noisettes, fécule de pomme de terre et psyllium) jusqu’à obtenir une farine bien homogène.

Mélanger la margarine et le sucre, puis ajouter les oeufs. Continuer de mélanger jusqu’à ce qu’ils soient bien intégrés à l’appareil.

 Ajouter la farine et bien mélanger pour obtenir une pâte bien homogène. Ajouter les pistoles, les noix de pécan et le sel.

Rouler la préparation dans du film étirable et la placer au congélateur jusqu’à ce qu’elle soit assez dure pour être coupée. 

Couper différents morceaux et former des boules avec les mains. Les placer sur une plaque couverte de papier cuisson.

Enfourner à 180°C pendant 10-12 minutes (en fonction du four et de la taille de vos cookies).

Bon appétit !

UN MOMENT AVEC : ARMAND ARNAL À LA CHASSAGNETTE

Jeudi du mois de juillet, le calme du petit parking ensoleillé du restaurant La Chassagnette nous laisse profiter de son aménagement fleuri et végétalisé. Dans sa cuisine, Armand Arnal nous attend.

Chef qui s’est inspiré de l’expérience de sa famille et de ses voyages, il vous y propose une cuisine gourmande, simple, surprenante et raffinée. Le lieu, quant à lui, cache un grand potager maraîcher où s’approvisionne le restaurant et les commerces de la région.

Nous avons travaillé avec Armand Arnal, qui adhère et s’est engagé dans la philosophie de la Cuisine libre à nos côtés. Son établissement La Chassagnette, aujourd’hui étoilé, valorise les points forts de notre démarche.

Avant de rencontrer le chef, nous visitons le potager, avec Jean-Pierre, son responsable. Il nous fait découvrir les richesses et les surprises de ce grand jardin. Au-delà de la démarche engagée, sont cultivées des espèces rares ou anciennes. Fruits, légumes et plantes aromatiques, le potager fournit le restaurant, mais aussi d’autres établissements de la région. La culture de ces ingrédients suit toujours la même logique de goût et de gourmandise propre à notre philosophie.

Jean-Pierre nous explique son rôle et son rapport à la terre : le potager maraîcher du restaurant La Chassagnette est 100% respectueux de l’environnement !

Après le potager, nous visitons le restaurant. Décoration artistique, recherchée, mise en place avec minutie, les premiers pas dans l’établissement nous laissent comprendre que nous vivrons une expérience unique.

Le chef Armand Arnal nous reçoit avant le service pour partager son histoire et sa vision de la cuisine. Il nous explique que son inspiration lui vient de sa famille, ses racines, la Camargue, mais aussi de ses voyages, particulièrement ses expériences au Japon, pays qui l’a indéniablement marqué. Nous retrouvons d’ailleurs, au détour d’un couloir, un fut de saké, placé là pour décorer, comme pour rappeler ce qui constitue les fondements de la cuisine du chef.

Pour lui, la Cuisine libre est une vision réaliste, pragmatique, fondée sur des valeurs fortes, à la fois contemporaine et intemporel de la gastronomie. Cette vision explique son engagement et sa volonté d’aider à sa démocratisation auprès de ses clients et de ses confrères.

Vient enfin le moment tant attendu : le repas. Et quel repas : Armand Arnal sort le grand jeu ! Le chef nous sert un repas gastronomique de la plus grande qualité sur sa terrasse ombragée par la toiture végétalisée et entourée du potager.

Le repas est une succession de surprises et d’explorations culinaires : chips de poids-chiche, soupe glacée d’eau de tomates et ses légumes, taureau aux différents haricots façon japonaise, daurade en croûte de sel et ses tomates rôties, soupe de pêches et le savoureux cookies aux noix et chocolat. Parfaitement adapté à la saison, tous les convives de notre grande tablée se sont délectés .

Alors que nous pensons à chaque étape du repas avoir atteint l’apothéose de la gourmandise, le met servi ensuite bouscule nos papilles pour encore plus de plaisir.

Ce moment passé avec Armand Arnal à La Chassagnette fut un grand moment de gourmandise.Nous vous invitons à découvrir sa cuisine et son potager. Et vous, quel restaurant souhaitez-vous nous faire découvrir ?

L’INSTITUT CUISINE LIBRE AU SALON RESTO NOUVO

Ce lundi 12 octobre 2015, nous étions présents au salon Resto Nouvo pour partager notre vision de la cuisine et faire découvrir l’Institut. Nous avons pour cela participé à une conférence et réalisé une démonstration culinaire.

Le matin, plusieurs acteurs étaient réunis lors de la conférence sur le thème des allergènes, dont le but était d’expliquer et de sensibiliser les professionnels.

Les représentants de l’Association Française des Intolérants au Gluten (AFDIAG) présentaient la maladie coeliaque, Gourmet sans gêne et le Domaine Montirius présentaient leurs activités et leurs produits, tandis que Nadia, la « Céréales killeuse », expliquait le projet de l’Institut Cuisine libre et notre engagement.

Pour rappel, nous promouvons la Cuisine libre, une cuisine gourmande, d’exploration, qui permet de rassembler tous les amateurs de bons plats autour de la même table, qu’ils soient intolérants, allergiques, avec ou sans pathologie alimentaire, grâce aux conditions de sécurité et de transparence qui permettent la sérénité de chaque fin gourmet.

Dans l’après-midi, nous avons, autour d’une démonstration culinaire, fait découvrir notre cuisine. Les professionnels ont pu s’intéresser aux caractéristiques gustatives et techniques de la farine de riz. Ils ont aussi pu assister à la technicité demandée lorsque l’on considère d’éliminer le lactose dans notre cuisine. La dégustation de fin de démonstration de notre recette de sablé breton à la farine de riz et crème citron au beurre végétal a remporté à l’unanimité des gourmets (gourmands ?) présents !

En récompense de cette journée, nous avons pu apprendre à réaliser des cocktails lors d’un atelier avec Guillaume Ferroni, un acteur passionnant du monde du spiritueux dans la région marseillaise. Et vous, voulez-vous assister à l’une de nos prochaines démonstrations et goûter nos délicieuses recettes ?

NADIA SAMMUT / LA « CÉRÉALES KILLEUSE » ! - PAR SEPTIÈME GOÛT

Parce que sa mère, la célèbre chef étoilée Reine Sammut porte les couleurs de la Gastronomie française depuis plus de 40 ans, Nadia Sammut a posé son regard d’enfant, dès son plus jeune âge, dans les cuisines passionnées de la Fenière à deux pas de Lourmarin.

Intolérante au gluten depuis toujours, longtemps condamnée à ne se nourrir que par «obligation», elle a fondé, dans le but de créer une réelle expérience culinaire et gustative pour les intolérants aux allergènes, « l’Institut de formation de cuisine libre » visant à transmettre les gestes, les techniques, les connaissances, à informer, initier et sensibiliser les professionnels des métiers de l’alimentation à une nouvelle approche de la cuisine pour tous.

UN MOMENT AVEC : GUILLAUME FERRONI

Lundi d’octobre, aux abords du stand d’un salon de professionnels de la restaurationGuillaume Ferroni, passionné de rhum et d’alcools disparus, nous raconte son histoire.

Tout a commencé il y a 7 ans, alors qu’il s’essayait à différents métiers. Il commence à se former peu à peu au métier de barman, puis développe une passion pour le spiritueux des îles et s’intéresse à son histoire.

Depuis, Guillaume Ferroni a ouvert trois établissements atypiques dans la région et produit son propre rhum made inMarseille.

 

Guillaume Ferroni, créateur du Carrynation, du Bar dans les arbres et du Chaï n°2

Tout en nous apprenant comment faire de délicieux cocktails, Guillaume nous raconte des histoires passionnantes sur les alcools disparus. Pour lui, l’histoire de ces spiritueux, de ces cocktails, fait partie intégrante de leur dégustation.

C’est ainsi qu’il remonte le temps et nous voyager. Nous remontons le temps et vivons le transport en bateau donnant naissance aux premiers alcools de distillation, vivons le rhum à travers l’oeil des pirates, ou découvrons la clandestinité des premiers cocktails en Nouvelle Orléans. Nous plongeons dans des univers passionnants dans lesquels nous pourrions rester pendant des heures.

Dans chacun de ses établissements, vous pourrez découvrir des univers différents et vivre votre dégustation à travers leur histoire. Merci Guillaume !

 

La Caïpirinha, célèbre cocktail festif brésilien, vu par Guillaume Ferroni

Au cours de ces échanges, nous apprenons à faire de savoureux cocktails selon les bons conseils de Guillaume : Daïquiri et Caïprinha. Doses, température, matériel et gestes : nous les réalisons tel des professionnels. Un véritable délice !

Ce moment passé avec Guillaume Ferroni fut une rencontre passionnante. Nous ne savourerons plus jamais nos cocktails de la même façon. Nous vous invitons à découvrir son travail et ses différents établissements : le Bar dans les arbres à Aubagne, le Carrynation et le Chaï n°2 à Marseille. Et vous, quel barman ou lieu atypique souhaitez-vous nous conseiller ?

LA CUISINE LIBRE, UNE CUISINE À FORTE VALEUR GUSTATIVE ET INTÉGRATIVE

Nadia et sa mère Reine : une histoire de famille, de transmission

Le lancement officiel de l’Institut Cuisine libre aura lieu fin octobre, lors de la soirée de transmission organisée à l’auberge La Fenière à Lourmarin. Reine Sammut, cheffe étoilée, parrainera dès lors le projet social de sa fille Nadia, basé sur la philosophie de la Cuisine pour tous.

L’Institut a pour mission de sensibiliser, de former aux problématiques des intolérances, des allergies et de promouvoir une nouvelle approche de la gastronomie : la Cuisine libre. Alors, la Cuisine libre, qu’est-ce que c’est ?

La Cuisine libre est une approche pragmatique et contemporaine de la gastronomie. Créée par Nadia Sammut pour répondre aux besoins des intolérants et allergiques, elle promeut une nouvelle gastronomie partagée qui, en se libérant de l’allergène en tant que contrainte, permet de proposer une expérience gustative nouvelle et accessible à tous. Comment ?

Tout d’abord, en sécurisant l’espace culinaire. Libérer sa cuisine de l’allergène signifie comprendre l’importance des points de vigilance à mettre en place pour assurer la traçabilité des produits et la sécurité réelle du consommateur intolérant ou allergique.

Les professionnels de l’alimentation ensuite, quand il s’agit des intolérances et allergies, cherchent à substituer les produits pour obtenir le même résultat. La Cuisine libre repousse les limites de l’innovation. En se libérant de l’allergène en tant que contrainte et en travaillant le produit pour le produit, l’artisan s’ouvre un champ d’exploration à de nouvelles voies culinaires. Il découvre de nouvelles saveurs, de nouveaux ingrédients et de nouvelles techniques. Il peut ainsi libérer toute sa créativité et proposer une expérience culinaire innovante à ses clients.

La Cuisine libre est aussi une approche opérationnelle de la cuisine. Portant dans son ADN l’expérience gastronomique de l’Auberge La Fenière, elle valorise les producteurs engagés, les circuits courts et porte une attention particulière aux produits utilisés. Elle permet d’adopter une nouvelle approche : innovante, gourmande, toujours orientée vers le plaisir, et dont l’expertise gastronomique est mise au service de la qualité du produit.

Elle prend ses racines en méditerranée, terre d’accueil, de partage et de convivialité. Les aspects sociologiques de la table y ayant toujours été inhérents à la gastronomie, la Cuisine libre se questionne sur l’extension des valeurs culinaires, de son bénéfice sur la société. Une fois atteinte l’excellence gustative, comment servir mieux encore ? La Cuisine libre propose ainsi d’étendre une cuisine à forte valeur gustative et intégrative à toutes les assiettes. En s’ouvrant aux défis des intolérances et allergies alimentaires, elle place la tolérance culinaire comme nouvelle étape de l’excellence gastronomique.

La soirée de lancement aura lieu fin octobre 2015. A cette occasion,  l’auberge La Fenière ouvrira ses portes. Nous serons présents pour vous faire goûter et vivre la Cuisine libre. Et vous, participerez-vous à cet événement ?